ORESTE AIME HERMIONE QUI AIME PYRRHUS QUI AIME ANDROMAQUE QUI AIME HECTOR QUI EST MORT…

ORESTE AIME HERMIONE QUI AIME PYRRHUS QUI AIME ANDROMAQUE QUI AIME HECTOR QUI EST MORT…

Quand :
10 décembre 2019 @ 20 h 30 min – 23 h 00 min
2019-12-10T20:30:00+01:00
2019-12-10T23:00:00+01:00
Où :
Le Cratère
BAGNOLS-SUR-CÈZE
ORESTE AIME HERMIONE QUI AIME PYRRHUS QUI AIME ANDROMAQUE QUI AIME HECTOR QUI EST MORT… @ Le Cratère

Après la prise de Troie, Andromaque, veuve d’Hector, et son fils Astyanax sont prisonniers de Pyrrhus, roi d’Épire. Celui-ci, déjà fiancé avec Hermione, fille de Ménélas, diffère de jour en jour son mariage parce qu’il est épris de sa captive. Mais Pyrrhus n’a pas compté avec la haine des Grecs contre les Troyens …

Nous sommes au centre de l’action, disposés en cercle autour des acteurs. Miracle, grâce au travail de la compagnie qui a décortiqué et étiré la pièce dans toutes ses limites, cette langue réputée difficile coule de source. Nous en saisissons toute la beauté et nous laissons emporter par cette histoire menée tambour battant.

Rendre accessible et limpide un texte dense et profond, un des grands classiques du théâtre français, mais sans jamais en trahir le sens et la portée. Voici le pari réussi que s’est fixé le Collectif La Palmera. Le succès de cette pièce créée en 2012 n’a jamais fléchi.

 

Le talent des comédiens se déploie pleinement et fait tomber toutes nos idées reçues, laissant place à la beauté du verbe, à l’émotion… Théâtrorama

Ce spectacle joyeux et alerte est une façon de dépoussiérer les classiques sans se prendre au sérieux, et aussi de démontrer qu’avec très peu d’argent mais beaucoup d’énergie et du talent, on peut parler l’alexandrin sans faire fuir les spectateurs. France Culture

d’après Jean Racine. Spectacle écrit et proposé par le Collectif La Palmera, avec Nelson-Rafaell Madel et Paul Nguyen, collaboration à la mise en scène Néry, musique originale Nicolas Cloche, en collaboration artistique avec Claudie Kermarrec, Loïc Constantin, Julien Bony, Damien Richard, Édith Christophe et Claire Dereeper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *